Méta

Les élections en Hongrie quels enjeux?

Ce dimanche 8 avril auront lieu les élections législatives hongroises.

Cette élection qui peut paraître à première vue de moindre importance est en fait très importante de par la place centrale que joue la Hongrie dans la fronde du groupe Visegrad 1)aussi connu sous le nom V4 contre la tentative de submersion migratoire de l’Europe de l’Est par les européistes.

En effet, et ce depuis plusieurs années, un bras de fer oppose le V4 composé de la Hongrie, La Pologne, la République tchèque et la Slovaquie à propos de l’installation ou non de migrants dans les pays cités ci-dessus.

Pour se débarrasser de ce groupe les européistes avaient déjà tenté en république tchèque cette année avec Ji?í Drahoš candidat européiste et immigrationiste à la présidence tchèque pour tenter de déchoir Miloš Zeman qui lui, était bien moins favorable à ce type de propositions. Mais malgré les importants investissements (plus de 36 millions de couronnes tchèques dépensées par un candidat relativement « nouveau » mais pas jeune et dynamique) cette tentative se solda par un échec complet, Zeman faisant 130 000 votes de plus qu’en 2013.

Somme de l’argent recolté et dépensé par chaque candidat. Drahos arrive à dépenser 6 millions de plus que le président sortant qui lui bénéficie d’une relative popularité et d’important soutiens.

Après cet échec cuisant une question se posait où frapper le prochain coup?

Et c’est la Hongrie, en pleine recomposition politique après l’échec magistral de la gauche aux européennes de 2014, qui avait laissé émerger Jobbik, parti nationaliste radical, comme la deuxième force politique du pays et la première force d’opposition à Fidesz, parti actuellement au gouvernement et lui aussi d’inspiration nationaliste.

Les forces en présences

FideszFidesz 2015.png

Parti du premier ministre sortant Viktor Orban. L’avantage majeur qu’il met en avant dans ces élections est son bilan de la crise migratoire qui est extrêmement positif. Le mur construit à la frontière serbe à réduit à presque zéro les arrivées illégales de migrants sur le territoire Hongrois.

Donné favori pour ces élections il culmine à environ 40% des intentions de votes ce qui l’assure de garder l’assemblée sauf en cas de grandes surprises.

Jobbik

Jobbik Magyarországért Mozgalom.png

Ceux qui auraient pu être la surprise de cette élection, le mouvement pour une meilleure Hongrie, aussi connu sous le nom de Jobbik, avaient réussi à devenir la première force d’opposition en 2014 en se plaçant deuxième aux élections européennes de 2014.  D’abord un parti qui représentait le nationalisme hongrois et la pensée radicale, Jobbik a fait l’erreur de vouloir dépasser Fidesz par la gauche en tentant de se déradicaliser, et de prendre place comme moins radical. Mais en faisant ceci, Jobbik a perdu une grande partie de ses militants de la première heure (Magyar Garda, la branche militante de Jobbik) qui avaient été attirés par la pensée radicale du mouvement et la promesse d’un gouvernement plus proche encore des valeurs hongroises que Fidesz. Jobbik, qui approchait la barre des 30% pendant un moment en avril 2015, finit par tomber aux environs de 15% avant de récemment remonter vers les 20%. Mais avec cette erreur Jobbik a perdu sa seule chance de devenir le premier parti et de ravir la place de premier ministre. Il reste maintenant à savoir si ils parviendront à garder un nombre conséquent de sièges et à récupérer une partie de leur électorat auquel cas ils pourraient redevenir un danger pour le pouvoir en place.

MSZP

MSZP logo 2012.png

Le MSZP ou parti socialiste hongrois est le type même du parti pro-europe, pro-immigration et pour la défense des valeurs « humaines » dans le cadre de la social démocratie. Au pouvoir de 2002 à 2010 il est depuis en déclin constant et ne représente plus qu’environ 14% de l’électorat pour un parti qui auparavant parvenait à franchir la sacro-sainte barre des 40% permettant à coup sur de former un gouvernement. Ils devront lutter pour conserver ne serait-ce qu’une partie de la vie politique hongroise.

DK

Logo of the Democratic Coalition (Hungary).svg

Dk ou coalition démocratique est un parti fondé sur les restes de l’ancien parti socialiste MSZP par l’ancien premier ministre Ferenc Gyurcsány (premier ministre de 2004 jusqu’en 2009). La ligne  du parti se base sur 3 piliers : le premier, l’européisme, ce qui leur attire une grande sympathie de la part de Merkel et Macron qui aimeraient bien le voir s’imposer et détruire de l’intérieur le groupe Visegrad. le deuxième pilier est le libéralisme politique, la défense des valeurs « républicaines »de liberté et d’égalité, et le libéralisme économique avec une expansion du marché. Leur troisième pilier est la lutte contre Fidesz et Jobbik. Ils se veulent les premiers opposants à l’extrémisme politique hongrois. Au départ peu important, le parti a ensuite bénéficié de la chute du parti socialiste, grappillant son électorat, et ensuite grâce à d’importants soutiens financiers son objectif sera, pour cette élection, de passer devant le MSZP pour lui porter un coup fatal et aux prochaines élections viser le poste de premier ministre. Mais cet objectif sera dur à atteindre pour le petit parti qui ne représente qu’environ 7% de l’électorat d’après les derniers sondages.

à quoi s’attendre?

On peut déjà faire les prédictions de cette élection qui sera sans doute marquée par un effondrement du parti socialiste, l’émergence d’un parti libéral pro-europe et la réélection de Viktor Orban comme premier ministre.

L’inconnu de cette élection sera Jobbik et le score final de Fidesz. Fidesz absorbera-il Jobbik? Jobbik réussira il finalement son pari de déradicalisation et s’imposera il comme une alternative moins radicale à Fidesz?

Je pense personnellement que Fidesz restera premier avec une grande marge, Jobbik grappillera quelques sièges, le parti socialiste s’effondrera au profit de la coalition démocratique mais restera quand même la troisième force politique.

Vous avez aimé ?
Donnez à Maurice Pujo avec les moyens suivants

Faire un don bitcoin pour Maurice Pujo

Scan to Donate Bitcoin to Maurice Pujo
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some bitcoin:

Faire un don paypal pour Maurice Pujo

Scanez pour faire un don à Maurice Pujo
Scannez le QR code ou faites un don via Paypal à :

Faire un don ethereum pour Maurice Pujo

Scan to Donate Ethereum to Maurice Pujo
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some Ether:

Faire un don litecoin pour Maurice Pujo

Scan to Donate Litecoin to Maurice Pujo
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some Litecoin:

Faire un don Monero pour Maurice Pujo

Scan to Donate Monero to Maurice Pujo
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some Monero:

Faire un don Zcash pour Maurice Pujo

Scan to Donate ZCash to Maurice Pujo
Scan the QR code or copy the address below into your wallet to send some ZCash:

References   [ + ]

1.aussi connu sous le nom V4